Trois métiers

Éditer


Qu’il s’agisse de sélectionner un manuscrit parmi une multitude (notamment en France), de repérer la proposition d’un agent (sur les marchés anglo-saxons) ou de susciter la naissance d’un livre – individuel ou collectif – en associant les savoir-faire d’écrivains et d’auteurs, d’illustrateurs, de photographes et de documentalistes, le métier d’éditeur consiste à détecter et à faire prospérer les talents. En investissant dans une œuvre en devenir, l’éditeur accompagne le créateur dans son travail, lui donne les moyens de se consacrer librement à son métier ou à son art et soutient l’épanouissement de sa carrière. Enfin, éditer, c’est aussi apporter au livre une visibilité indispensable, c’est-à-dire le promouvoir et le distribuer pour qu’il parvienne à ses lecteurs. Que le résultat prenne, au terme de ce processus patient et exigeant, la forme d’un livre imprimé ou d’un livre numérique, le métier d’éditeur repose sur ce savoir-faire irremplaçable.